Une manifestation contre les «violences policières»

Alors que le rassemblement se tenait dans le calme, des échauffourées ont éclaté en fin d’après-midi entre des manifestants cagoulés et les forces de l’ordre. Plusieurs milliers de personnes manifestaient à Paris ce dimanche après-midi contre les «violences policières» à l’appel de plusieurs organisations, quelques semaines après l’«affaire Théo» qui avait entraîné des violences urbaines en banlieue parisienne. Derrière une banderole «Justice et dignité, stop à l’impunité policière» flanqué des portraits dessinés de 13 personnes présentées comme victimes de la violence policière, entre 7.000 et 7.500 manifestants – selon la préfecture de Paris – ont quitté la place de la Nation vers 14h30 avant de rejoindre celle de République. «Zyed, Bouna, Théo et Adama, on n’oublie pas, on ne pardonne pas», «pas de justice, pas de paix», «Police partout, justice nulle part» ou «urgence, urgence, la police assassine en toute impunité», scandait la foule. Dans le cortège flottaient des drapeaux du NPA (Nouveau parti anticapitaliste), du DAL (Droit au logement), d’Attac, CGT, CNT, et un ballon Solidaires. Des filtrages, organisés en amont, ont permis de récupérer plusieurs projectiles (pots de peinture, fusée modifiée avec du béton au bout pour servir de projectile etc…) et un sac de pavés cachés dans un bac à fleurs sur le parcours de la manifestation, ont indiqué des sources policières. Mais quelques échauffourées ont éclaté en fin d’après-midi entre des manifestants cagoulés et les forces de l’ordre. Les forces de l’ordre ont riposté à des jets de cocktails Molotov par des tirs de gaz lacrymogène, a constaté un journaliste de l’AFP. Sur le parcours, les vitrines de deux établissements bancaires ont été dégradées. Deux gendarmes ont été légèrement blessés par des projectiles et transportés à l’hôpital, a indiqué la préfecture de police. Onze personnes ont été interpellées notamment pour port d’arme.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Comments are closed.