Pour la beauté de Las Pozas

A découvrir si jamais vous en avez la chance, les superbes jardins de Las Pozas au Mexique. Issu d’une famille aisée, Edward James fut pendant des années le mécène de nombreux peintres surréalistes et contribua à la création du New York City Ballet. Mais sa quête du paradis terrestre le conduisit à tout quitter pour rechercher au Mexique son jardin d’Eden. Il consacra le restant de sa vie à faire de Las Pozas, dont le nom provient des lacs naturels présents sur ce domaine des montagnes du nord, sa jungle rêvée, en l’agrémentant d’immenses sculptures surréalistes en béton et de folies. Les jardins furent créés entre 1962 et 1984. Las Pozas est situé dans le sud-est de l’État mexicain de San Luis Potosí, à 1 km au nord de la commune de Xilitla. Le lieu s’élève à plus de 2 000 m au-dessus du niveau de la mer, dans la forêt tropicale des montagnes mexicaines. Il s’étend sur plus de 32 ha et comprend un réseau de cascades naturelles et d’étangs (qui donnent leur nom au site : « Les Bassins » ou « Les Piscines »). Le site est ponctué d’une trentaine de folies et de fabriques, d’immenses sculptures surréalistes en béton, s’élevant parfois sur quatre étages. Les nombreux sentiers du jardin sont constitués de marches, rampes, ponts et passerelles étroites et sinueuses qui traversent la vallée. La construction de Las Pozas coûte plus de 5 millions de dollars. Pour la financer, James vend aux enchères sa collection d’œuvres surréalistes. Après la mort de James en 1984, la famille Gastélum reprend l’entretien de l’œuvre. La végétation tropicale commençant à fortement dégrader les structures en béton, le Fonds mondial pour les monuments inclut Las Pozas sur sa liste de 2010 ; une restauration débute en 2012. A découvrir sur Voyage Insolite.

This entry was posted in voyage and tagged , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.