Interception d’avions en plein ciel

Interception d’avions en plein ciel. Cela aurait pu être le titre d’un film à sensations sauf que c’est ce qui c’est passé dans le ciel du Pacifique, avec cette fois pour acteurs, les Etats-Unis et la Russie. La tension entre les deux pays est devenue de plus en plus forte, notamment à cause de divergence très profonde sur la situation à donner en Syrie, ainsi que par la concurrence entre les deux nations sur les marchés de ventes d’armes. Mais, là, on replonge dans l’histoire. Les avions de chasse américains ont décollé depuis une base des Forces aériennes des États-Unis pour intercepter deux bombardiers stratégiques russes Tu-95, qui ont effectué un vol dans la région de l’île américaine de Guam dans l’océan Pacifique, a indiqué la chaîne de télévision NBC News. L’armée américaine a déclaré à la chaîne que les bombardiers stratégiques à turbopropulseur, qui selon la classification de l’OTAN ont le nom de code Bear, ont été détectés par le radar. Les chasseurs F-15 sont entrés en action pour une éventuelle interception depuis une base des Forces aériennes des États-Unis. Guam est une île située dans l’océan Pacifique. Elle est rattachée aux États-Unis bien qu’elle fasse partie de l’archipel des îles Mariannes. C’est officiellement un territoire non-incorporé organisé des États-Unis avec à sa tête un gouverneur élu. Son nom en chamorro est Guåhan (également écrit Guahan). L’île fut colonisée par l’Espagne du XVIIe siècle jusqu’à sa cession aux États-Unis en 1898 après la guerre hispano-américaine. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Guam est attaquée par le Japon trois jours après l’attaque de Pearl Harbor. Ne possédant aucune arme lourde pour arrêter les Japonais, les marines défendant Guam se rendent. Dans le cadre de la conquête des îles Mariannes et juste après l’invasion de Tinian par lesÉtats-Unis dans le cadre de la guerre du Pacifique, Guam fut reconquise par les États-Unis lors de la bataille de Guam. Elle demeure une importante base pour les forces armées des États-Unis dans le Pacifique. Andersen Air Force Base a été utilisé entre autres pour les raids de bombardement stratégique depuis cette période et sa rade est l’une des trois pouvant accueillir des porte-avions de l’US Navy dans la région. Lire aussi sur le site d’aviation : Avion de chasse.

This entry was posted in aviation and tagged , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.